Que doit-on savoir sur la viscosité d’une huile de moteur ?

Viscosité ou la fluidité de l’huile moteur : qu’est-ce que c’est ? Quel impact cela a-t-il sur les performances et la durabilité de votre moteur ? Dans cet article, on répond à vos questions et on vous informe sur le type ou la classification d’huile de moteur la mieux adaptée à vos besoins.

Les normes en vigueur 

L’huile de moteur est utilisée comme liquide lubrifiant. Son objectif consiste à la diminution de la chaleur et de la friction dans les moteurs à combustion interne de tout modèle de véhicules. Par ailleurs, elle permet la protection et le nettoyage des pièces mécaniques en suspension dans le moteur. Elle y génère une couche protectrice. Cela diminue la corrosion ainsi que l’usure. Pour plus d’informations sur l’huile de moteur, vous pouvez visiter ce site web https://www.3gpeurope.com/.

A voir aussi : Tube en acier à manchonner : indispensable au système d’échappement des véhicules thermiques

L’huile moteur automobile doit répondre à des indices stricts en matière de performances et de protection du moteur, les plus couramment sont :

  • API ou American Petroleum Institute
  • ACEA ou Association des Constructeurs Européens

Elle doit aussi se conformer aux exigences de protection de l’environnement et de santé publique, à savoir la réglementation chimique REACH.

Lire également : Comment savoir si il manque de l'huile moteur ?

Mise au point sur la viscosité cinématique

La viscosité de l’huile moteur automobile, dite viscosité cinématique, détermine une mesure de la résistance de l’huile en déplacement. Cela résulte de la température et peut affecter la protection et les performances du moteur. L’huile de moteur peut, en fonction de sa viscosité, empêcher la gelée de l’huile à basse température ou la liquéfaction à haute température. La sélection de l’huile est primordiale. Cette dernière doit présenter l’indice de viscosité requis pour des performances optimales et une meilleure protection du moteur.

La viscosité de l’huile de moteur se dose à l’aide d’un viscosimètre, qui évalue la résistance au débit d’huile. En général, la viscosité s’exprime en centistokes ou cSt. Sur les fiches produits des fournisseurs principaux d’huile et de fluides hydrauliques, les unités sont soit cSt, soit mm2/s. Les normes ISO sont fréquemment utilisées pour la classification des huiles de moteur selon leur viscosité. Et les constructeurs de voiture peut préconiser pour leurs moteurs différentes viscosités.

Les huiles à viscosité polyvalente

Il existe également des huiles multigrades plus polyvalentes et qui ont la particularité de changer en fonction de la température du moteur. Par conséquent, ces huiles sont fiables en toute saison, et disposent de bonnes performances de démarrage à basse température. Elles offrent par ailleurs une viscosité optimale même par temps chaud.

Diverses huiles de moteur peuvent être préconisées selon le modèle de véhicule que vous conduisez. À titre d’exemple, les véhicules hybrides sont généralement dotés de systèmes de transmission complexes et de moteurs de haute technologie. Ceux-ci nécessitent des huiles de moteur spéciales pour la garantie de leurs performances et la protection du moteur. Par conséquent, il est important de contrôler la classification de votre huile de moteur pour être certain qu’elle répond aux exigences de viscosité et de performances.

Viscosité ou la fluidité de l’huile moteur : qu’est-ce que c’est ? Quel impact cela a-t-il sur les performances et la…

Viscosité ou la fluidité de l’huile moteur : qu’est-ce que c’est ? Quel impact cela a-t-il sur les performances et la…